Ils témoignent....

Témoignages concernant Mase et Ardrasoft

Ceux qui parlent de nous

Qu'ils soient Clients (anciens ou nouveaux), Partenaires éditeurs ou intégrateurs, Prestataires de services ou Consultants dans la gestion des organisations, Partenaires commerciaux ou collaborateurs, ils ont tous eu envie d'apporter leur témoignage sur la plateforme Mase, sur la méthodologie de travail, ou tout simplement sur les relations qu'ils entretiennent avec Ardrasoft.

Témoignages Partenaires

MVP SharePoint

Travaillant depuis le début des années 2000 sur l’environnement SharePoint, j’ai pu mesurer concrètement la montée croissante de la technologie, mais surtout du besoin de formalisation de la gestion d’information. Si les outils de « document management » offrent de larges éventails de fonctionnalités très puissantes (workflows, routage conditionnels, taxonomie/folksonomie), elles exigent toute, une « véritable » réflexion sur l’usage global de cette information. Philippe Lebas possède l’expérience et la méthodologie pour (et souvent à partir du minimum) étudier, cartographier un fonds documentaire, et en extraire une véritable démarche qualité. Ses analyses et propositions de taxonomie facilitent grandement la communication avec les équipes métiers et techniques pour réaliser rapidement les fondamentaux d’un outil ECM : Structure, Plan de classement et de communication. Il permet à nous, spécialistes produits, de mieux se focaliser sur l’implémentation, sans risque d’oubli et d’erreur dans certaines « jungles » historiques de contenu, souvent inextricables pour ses propres utilisateurs.
Renaud Comte, Mvp SharePoint .

Administrative Solutions

Notre défi, créer le premier assistant digital en matière de subventions. L'équipe Mase à notre grand étonnement a été la seule à nous proposer une approche ontologique construite autour de notre usage. Le fait que Mase s'adapte à nous et pas l'inverse a été l'argument clé. Mr Lebas et son équipe ont passé près de 80% du projet à comprendre nos besoins, notre usage au quotidien et l'évolution souhaitée. Le résultat livré était bien au-delà de nos attentes. Le travail de l'équipe Mase a permis de ressortir une finesse de classement permettant d'affiner considérablement nos résultats.
Adrien Geille, PDG Administrative Solutions .

Arcan Systèmes

La Gestion Electronique de Documents est une des briques indispensable au bon fonctionnement des établissements de santé à domicile. Nous avions besoin non seulement d’intégrer cette brique logicielle à notre plateforme AtHome mais aussi de trouver le bon partenaire capable de nous accompagner sur notre marché des soins et services à domicile avec toute l’exigence et la qualité que cela requiert. Ardrasoft s’est révélé être ce partenaire idéal au travers de sa plateforme Mase et de son dirigeant Philippe Lebas. L’adéquation des technologies (technologies Web), la performance applicative et la simplicité d’utilisation de Mase ont été les critères décisifs pour Arcan dans le choix de ce partenariat. »
Serge CHVETZOFF. PDG – Arcan Systems

Dbpm

Depuis 2005 que nous nous connaissons, j'ai toujours été impressionné par les compétences de Philippe Lebas sur son métier et par sa curiosité sur l’évolution des technologies. Il connait parfaitement bien toutes les arcanes de la GED, il a fait la synthèse de tous les points forts qu'il a pu observer pour concevoir MASE, ce qui lui permet de connaitre tous les systèmes concurrents. C’est toujours un plaisir de travailler avec Philippe sur des dossiers ou d’aller en clientèle avec lui. Son professionnalisme est indubitablement gage de réussite pour le futur.
Yves ROMAN. Pdg - DBPM

Témoignages Clients

Itnsa

En 2008, notre société était à la recherche d'une solution de GED simple et efficace, pour des coûts modérés Nous savions que nos problématiques métiers et organisationnelles étaient complexes à appréhender et lors d’un salon, nous avons été mis en contact avec ARDRASOFT par le biais de MVP SharePoint. Même si l'activité d’ARDRASOFT était naissante, cette jeune société, qui avait développé une solution orientée Web 2.0, se démarquait sur le marché de la gestion des informations et des documents. Après avoir consulté différents concurrents, nous nous sommes finalement rapprochés d’ARDRASOFT et Philippe LEBAS, le concepteur de la solution Mase. En effet, au-delà des aspects fonctionnels très innovants, plusieurs autres facteurs ont été déterminants dans le choix et la mise en œuvre de ce type de solution. Nous avons été séduits par la disponibilité des intervenants, les ressources méthodologiques pour nous aider à structurer nos informations, et la réactivité y compris parfois, pour des éléments de détails dont nous connaissions l'importance pour les utilisateurs. La sortie de la version 2 du produit a montré sans surprise que nos suggestions étaient prises en compte, comme par exemple l'internationalisation complète du produit, la refonte de l'ergonomie et la flexibilité des interfaces. Même si la première version de Mase laissait apparaître quelques limitations, les évolutions apportées à Mase V2 ont largement renforcé l'attrait de la solution et laissent présager le meilleur pour l'avenir !
Didier Saffari, ITNSA .

Témoignages Presse

Caisse des Dépôts et Consignations

Elus et citoyens ont la tchatche
La Communauté de Communes de la Région de Bapaume, dans le Pas-de-Calais, innove en instaurant des échanges virtuels avec ses administrés : la tchatche citoyenne ! Une plateforme de gestion documentaire au format Web 2.0 associée à un agent conversationnel, voila qui résume l’initiative prise par la communauté de communes de la Région de Bapaume. L’objectif est de faciliter les échanges entre élus, administration et citoyens grâce à un outil virtuel, qui peut également diffuser numériquement tout type de documents nécessaires aux élus comme aux administrés. Cet outil se veut transférable à d’autres collectivités et en premier lieu aux mairies de la communauté.Grâce à son logiciel de reconnaissance du langage naturel écrit, l’agent conversationnel virtuel répond par un système de « tchat » aux questions posées par les administrés, et envoie les documents demandés. Dans le cas où la question ne concerne pas le périmètre de compétences de la collectivité, il les oriente vers les structures extérieures adéquates (Préfecture, Trésor Public, etc.).
Prendre le temps d’expliquer La communauté de communes voit dans cette initiative une manière de rendre service aux administrés, puisqu’il s’agit, avec cet outil virtuel, de compenser la faible amplitude des horaires d’ouverture des mairies. Mettre en œuvre d’un tel projet, suppose un travail d’explication. Certains élus municipaux en effet expriment leurs réticences, par crainte de perdre une partie de leur pouvoir. Selon Sébastien Burgeat, chef de projet TIC à la communauté : « Pour se donner le maximum de chances de réussir un tel projet, il faut consacrer beaucoup de temps à l’analyse préalable ainsi qu’à la méthodologie. Afin de proposer le service le mieux adapté possible aux besoins des administrés, nous avons par exemple consacré trois heures par mairie afin de prendre connaissance de leurs procédures administratives. Celles-ci ont été ensuite retraduites en un scénario numérique ». Le coût du projet est de 140000 euros comprenant l’agent conversationnel, la gestion électronique documentaire et la numérisation des documents produits et reçus. Sur ce montant, 50% sont pris en charge par les entreprises participant au projet au titre de leur budget recherche et développement. Si cette initiative se révèle transférable à d’autres territoires, les entreprises commercialiseront l’outil à titre privé. Pour les 70000 euros restant à la charge de la Communauté, le Feder soutient le projet à hauteur de 80%. A ce coût s’ajoute le poste de chargé de mission TIC. Le lancement opérationnel de l’outil est prévu pour fin novembre/début décembre 2011, après validation. Des démonstrations publiques seront proposées aux citoyens. « Nous souhaitons notamment toucher les plus jeunes qui savent utiliser internet mais se déplacent rarement à un guichet », précise Sébastien Burgeat. »
Xavier Toutain
pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.fr
Date enquête : octobre 2011

Suivez nous sur : FaceBook Twitter